Ligne B

Un pont pour un tramway

Dès 2018, les travaux de la ligne B du tramway débuteront sur les boulevards Ayrault/Carnot et Bessonneau/Foch. Le lancement commercial de cette nouvelle ligne sera quant à lui effectué en 2020. On vous en dit un peu plus sur ce vaste projet.

Christophe Béchu a annoncé le démarrage officiel des travaux en mars dernier, il a d’ailleurs précisé que la Ville profitait « des travaux de rénovation du centre de congrès pour démarrer le chantier du tramway sur ce secteur et les boulevards centraux, avec l’assurance de ne plus y intervenir ensuite. »

Un peu plus d’1km de ligne sera terminé dès la fin 2019 entre Ayrault et Foch. A la même période, les travaux du nouveau pont sur la Maine seront achevés. Cet ouvrage de 130 mètres, dédié au tramway, aux piétons et aux cyclistes, reliera les places Molière et La Rochefoucauld.

Un an plus tard, il sera possible d’emprunter la ligne A sur son futur tracé pour rejoindre le centre de congrès et l’hôtel de ville. Tout cela est en accord avec le projet Coeur de Maine et celui du cours Saint-Laud. De vastes chantiers prennent donc place pour quelques temps dans la capitale de l’Anjou.

Le tracé

D’une longueur de 9,9 kilomètres, la nouvelle ligne B reliera les quartiers de Belle-Beille, à l’ouest, et de Monplaisir, à l’est.

À partir du terminus ouest, implanté face à la Maison de la technopole à Belle-Beille, le tracé emprunte les boulevards Lakanal et Beaussier, puis l’avenue Patton jusqu’à la place de Farcy. Il rejoint la Doutre par le boulevard du Bon-Pasteur puis l’avenue Yolande-d’Aragon et les boulevards Arnauld et Ronceray jusqu’à la place La Rochefoucauld. Le franchissement de la Maine se fait à l’extrémité sud de la place, sur le nouveau pont construit en amont du pont de Verdun, là où la Maine est la plus étroite.
Sur la rive gauche, le tracé rejoint celui de la ligne A place Molière. Il emprunte le tronçon existant jusqu’à la place François-Mitterrand. Il remonte ensuite les boulevards Ayrault et Carnot jusqu’au centre des congrès avant de s’engager rue Pierre-Lise. Arrivé à l’extrémité de l’avenue Montaigne, il bifurque vers Monplaisir par les boulevards Cussonneau, des Deux-Croix et Allonneau jusqu’à la place de l’Europe avec un terminus boulevard Schumann.

Le tracé étudié permet la desserte d’environ 50 000 habitants à moins de 500 m des stations. Avec la ligne A, la totalité de la population desservie est d’environ 99 000 habitants, soit 35% de la population d’Angers Loire Métropole. Les trois quartiers desservis et qui font l’objet d’un programme de renouvellement urbain représentent à eux seuls environ 20 à 30 000 d’habitants.
Le tracé dessert également des sites et équipements majeurs de l’agglomération comme le théâtre Le Quai, le centre des congrès, le pôle administratif Louis-Gain, la mairie d’Angers, le tribunal…

lign_b_tramway2

© Angers Loire Métropole

Informations :
tramway.angersloiremetropole.fr & 02 41 05 59 21

Categories: Actualités, Anjou Seniors