Pascal Rophé est à la direction pour cette soirée qui vous fera voyager de l’Allemagne à l’Autriche. L’unique opéra de Beethoven sera présenté avant la Symphonie N°5 de Gustav Mahler.

Fidelio est l’unique opéra de Beethoven. Mais, il lui a demandé autant de travail que trois. Publié et joué à Vienne en 1805 sous le titre Leonore ou le Triomphe de l’amour conjugal, il fut remanié à plusieurs reprises avec chaque fois une nouvelle Ouverture. La première n’ayant jamais été jouée du vivant du compositeur, c’est la seconde version qui fut abordée lors de la création. Dans la troisième version, la plus développée, l’énergie et l’espérance de Beethoven sont portées à leur plus haut degré d’accomplissement.

En février 1901, Gustav Mahler frôle la mort. Il récupère rapidement, mais l’expérience le conduit à composer, dans sa retraite des Alpes, sa Cinquième Symphonie. À la fin de l’année, il rencontre celle qu’il va bientôt épouser : Alma Schindler. Achevée durant l’été 1902, la symphonie retrace cette période mouvementée, de la Marche funèbre initiale au finale, hymne resplendissant à la nature. Au centre de la partition, Mahler chante son amour pour Alma dans le sublime Adagietto, que Leonard Bernstein dirigea lors des obsèques de John Kennedy et que Luchino Visconti rendit célèbre par son film Mort à Venise.


Apothéose de la Symphonie

Les 19 et 20 octobre à 20h30
Le Centre des Congrès – 33 Boulevard Carnot – Angers

Les 11 et 17 octobre à 20h30
La Cité des Congrès – 5, rue de Valmy à Nantes

onpl.fr / 02 51 25 29 29

  • Le Prénom - Théâtre 100 Noms
  • ONPL
  • Zoo de la Boissière du Doré
  • Legendia Parc
  • La Nuit du Théâtre
  • K Prod
  • Chronographe
  • Passeport 44
  • Heurus
  • Théâtre de Poche Graslin
  • Théâtre de Jeanne 21/22