La Belle Equipe 1877 propose une carte de saison et des plats faits maison au pied du pont de la Jonelière. Après une fermeture d’un an en 2017, le lieu de vie transgénérationnel vous accueille de nouveau au bord de l’Erdre. A l’heure du déjeuner, nous avons rencontré les gérants Delphine Orain et Mickaël Dupé arrivés en 2012 à la tête du restaurant.

Après un an de travaux, vous avez rouvert à l’automne 2017. En quoi ces travaux étaient-ils nécessaires à vos yeux ?
Au niveau des normes tout d’abord, des travaux s’imposaient. Les PMR peuvent désormais accéder à toutes les salles, un ascenseur est disponible pour accéder à notre nouvel étage. Nous avions aussi l’envie de faire un établissement qui nous ressemble, qu’on se l’attribue davantage. Le plus gros changement est bien entendu l’ouverture de la salle du haut qui nous permet de faire d’autant plus de couverts et d’espacer les tables pour le confort de nos clients. Nous avons créé une terrasse extérieure également. Il n’y avait pas de jardin auparavant, c’était simplement une cour privée.
Nous voulions quand même garder des codes de l’ancienne Belle Equipe comme le bois ou l’immense photo présente au mur qui met le pont en scène.

Mais vous avez souhaité conserver le nom « La Belle Equipe 1877 » …
Oui effectivement, nous souhaitions préserver l’histoire du lieu qui s’appelait uniquement La Belle Equipe par le passé. Il a été nommé ainsi par Vincent Bracigliano qui en fut le propriétaire à partir de 1995. Le nom est vraiment lié au football et au sport en général, c’est lui qui à apporter cette touche là.
Nous avons rajouté le 1877 pour montrer son ancienneté. Malgré nos recherches jusqu’aux archives municipales, nous n’avons pas pu remonter à la date exacte de sa création. Nous savons juste qu’il était déjà là en 1877 à la création de l’ancien pont. La date évoque ainsi le pont de la Jonelière, l’histoire du restaurant et ainsi celle du quartier. C’est vraiment le point emblématique du coin.

« Avant l’arrivée de Vincent Bracigliano, le lieu portait l’enseigne « Chez Germaine ». Si l’on remonte un peu plus tôt, nous savons que l’établissement se nommait le « Café Charles » en 1908 et que Mr Charles le tenait d’où le nom de l’un de nos menus : « Menu Charles ».
Nous savons qu’à l’époque le quai était un lieu de tranquillité en pleine campagne, quelques commerces étaient malgré tout présents. Les nantais y allaient pour le weekend ou pour profiter des Bords de l’Erdre. Il n’y avait pas de routes, seulement des guinguettes et de la joie. On y venait en bateau d’ailleurs. »

Avez-vous changé le concept du lieu après ces travaux ?
Nous avons gardé les soirées concert, les retransmissions de match comme ceux de la Coupe du Monde, les soirées poker limitées à une vingtaine de personnes… Nous avons conservé une restauration similaire malgré l’apport de quelques changements.

Parlez-nous de vos soirées-concerts.
Nous proposons des styles musicaux variés. Le jazz, le blues et le rock fonctionnent très bien chez nous. Peu de dates sont présentes dans notre calendrier, nous ne sommes qu’un café-concert mais nous essayons de préparer une réelle programmation. On est limité à 6 concerts sans compter celui de la Fête de la Musique.
Les concerts sont gratuits pour nos clients. Il est également possible de voir le concert sur un écran à l’étage que ce soit dans la salle ou dans le salon privatif.

Horaires d’été :
Ouverture 7j/7 de 10h à 0h
(de 10h à 2h les jeudis, vendredis et samedis)
La Belle Equipe 1877 (bar-restaurant)
10, quai de la Jonelière à Nantes
lbe-nantes.fr & 02 40 74 30 00

  • Le Prénom - Théâtre 100 Noms
  • ONPL
  • Zoo de la Boissière du Doré
  • Legendia Parc
  • La Nuit du Théâtre
  • K Prod
  • Chronographe
  • Passeport 44
  • Heurus
  • Théâtre de Poche Graslin
  • Théâtre de Jeanne 21/22